J’ai été sollicité par une habitante de la rue de la rue Rabat concernant une maison inhabitée dont la végétation massive commence à poser problème. Bien que ce bien appartienne au bailleur social Maisons et Cités, je porte ce dossier à votre attention suite aux nuisances qu’il cause sur le voisinage et vis-à-vis des pouvoirs de police que vous disposez en matière d’habitat par rapport à votre fonction de premier magistrat de la commune.

Suite à ces herbes hautes, la dame de l’habitation voisine a été piquée par des bestioles provenant de ce jardin en friche, ce qui lui a valu une visite aux urgences:

Je vous informe avoir averti l’agence Maisons et Cités de Noeux-les-Mines par courrier.

Travail réalisé par une société extérieure

Enregistrer

Enregistrer